Victor Giard | 23 juin 2020

Robo Advisor Banque Assurance, une solution à de nombreux challenges.

Dans cet article dédié au robo advisor banque assurance, nous définirons dans un premier temps les challenges à relever pour les acteurs de la finance. Dans un deuxième temps, nous définirons ce qu’est un robo advisor. Enfin nous démontrerons comment le robo advisor peut répondre à l’ensemble des enjeux du secteur banque assurance.

À quels challenges sont confrontés les acteurs de la finance ?

1. La pression sur les marges

La pression sur les marges du fait des raisons macroéconomiques et réglementaires.

2. La concurrence des nouveaux entrants

La pression des nouveaux entrants qui s’adressent des clientèles de niche.

3. La différenciation

La différenciation de vos services et produits par rapport à votre concurrence pour défendre votre tarification ;

4. L’innovation

L’innovation et plus spécifiquement la rénovation de votre gamme de produits.

5. La digitalisation

Digitaliser les interactions en préservant la connaissance client.

6. L’efficacité opérationnelle

Optimiser vos performances et vos résultats

7. La montée en compétences

Le renouvellement de vos expertises et compétences ;

8. Le décloisonnement de votre organisation 

Qu’est-ce qu’un robo advisor banque assurance ?

Un robo advisor est une plateforme digitale de gestion de portefeuille financier. Le concept a été introduit en 2008 aux Etats-Unis avec WealthFront et Betterment. Le robo advisor propose et gère un portefeuille financier personnalisé grâce à un algorithme prenant en compte le profil des investisseurs.

La proposition de valeur pour les ménages est de :

  1. Permettre des frais de gestion réduits ;
  2. Garantir l’adéquation entre le projet d’épargne et la composition du portefeuille ;
  3. Investir sans minimum de capital (là où une offre traditionnelle de gestion demande plusieurs dizaines de milliers d’euros) ;
  4. Pallier un manque d’expertise sur les marchés financiers ;
  5. Offrir une diversification élevée du portefeuille pour optimiser le niveau de rendement/risque;
  6. Minimiser le temps dédié à la gestion du portefeuille ;
  7. Consulter en indépendance et à tout moment son portefeuille.

Le robo advisor peut correspondre à une gestion conseillée ou une gestion sous mandat. En gestion sous mandat, afin d’offrir de faibles frais de gestion et des niveaux de diversification importants, les portefeuilles sont généralement constitués d’ETF (Exchange-Traded Funds).

Depuis le lancement du robo advisor banque assurance, le modèle de distribution du robo advisor exclusivement digital a évolué. Il est possible d’intégrer les conseillers bancaires au sein du parcours de distribution : le robo advisor est utilisé par les conseillers pour proposer à leur client une allocation optimale.

Quels sont les 5 facteurs de réussite pour d’un robo advisor ?

La réussite d’une plateforme robo advisor repose sur 4 piliers :

1. L’expérience du parcours utilisateur

L’expérience utilisateur repose sur un parcours fluide et compréhensible pour les clients. Les informations contenues doivent être claires et précises pour assurer la conformité avec la réglementation en place. Les points de passage obligatoires sont : la découverte client, la simulation de portefeuille, la souscription, le reporting client et les interactions omnicanales.

2. Les véhicules d’investissements

Les supports d’investissement mis à disposition sont déterminants pour votre offre. Chacune des solutions présentent ses avantages et inconvénients :

AvantagesInconvénients
Comptes-titres– Flexibilité sur la souscription et la fin du contrat
– Compatibilité avec toutes les classes d’actif
– Support d’investissement fidélisant moins que l’assurance-vie et le PEA
Assurance-vie– Fiscalité
– Promotion des assurances-vie en UC
– Difficulté pour les clients de ‘tester’ : détention long terme et transfert coûteux
– Des frais de gestion importants
Plan Epargne Action (PEA)– Fiscalité
– Lancement du PEA Jeune
– Difficulté pour les clients de ‘tester’ : détention long terme et transfert coûteux
– Univers d’investissement restreint à l’Europe : diversification restreinte
– Limite d’un PEA par personne : base client pour l’acquisition limitée
– Limite de 150 000 € de versement

3. L’algorithme

L’algorithme permet la construction automatique de l’allocation du portefeuille en fonction du profil de l’investisseur.  Afin d’être approuvé par les autorités de tutelle, il est impératif que l’algorithme prenne en compte à minimum l’appétence au risque MiFID. L’algorithme gagnera en pertinence à mesure que vous étendez les critères clients pris en compte (âge, projet d’épargne, profil de risque, montant, horizon d’investissement, univers d’investissement souhaité, …). Pour ensuite construire l’allocation du portefeuille, l’algorithme minimisera le ratio rendement/risque grâce à une diversification du portefeuille. La qualité de l’algorithme dépendra donc aussi de la modélisation des rendements et des risques.

4. La performance financière

La performance financière est l’essence même de votre offre. Elle repose sur la sélection de titres performants et peu coûteux par rapport à leur benchmark, l’algorithme décrit ci-dessus, un module transactionnel optimisant les frais de transaction et les choix du client en termes d’univers d’investissement (et l’application des recommandations émises dans le cadre d’une Gestion Conseillée).

Pourquoi mettre à disposition de vos clients un robo advisor ?

Le robo advisor est une solution digitale à nombre de vos challenges :

  1. Un levier de conquête, au caractère innovant, différenciant de votre concurrence et renouvelant votre gamme produit ;
  2. Un levier de fidélisation dans un second temps grâce au multi-équipement ;
  3. Un levier de développement de votre PNB;
  4. Un moyen de faire progresser votre stratégie omnicanale (interface client / conseiller, centralisation de la connaissance client, …) ;
  5. Un moyen de développer votre connaissance client pour répondre à vos objectifs marketings et aux impératifs réglementaires ;
  6. Une opportunité d’automatiser tout ou partie de vos processus de middle ou back-office de gestion de portefeuille ;
  7. Une opportunité de tester vos processus d’innovations et d’ouvrir votre écosystème aux Fintechs.

Un robo advisor s’appuie sur une architecture technique extrêmement modulaire afin de couvrir l’ensemble de la chaîne de valeur : de la souscription client au passage d’ordres et la tenue de compte. Construire votre offre de robo advisor vous permet de disposer du socle technologique idéal pour expérimenter d’autres innovations : tout particulièrement le serious gaming et le chatbot.

Comment commencer à élaborer cette offre de robo advisor ?

Les lignes directrices de votre offre robo advisor peuvent être définies grâce à ces 3 questions :

  1. Le robo advisor fera-t-il partie de votre catalogue d’offres et associé à votre marque ou donnera-t-il lieu à la création d’une marque ?
  2. Le robo advisor sera-t-il intégré aux parcours existants d’investissement ou donne-t-il lieu à un parcours dédié en stand-alone de vos processus actuels ?
  3. Votre robo advisor sera-t-il conçu grâce à l’acquisition d’une FinTech, un partenariat stratégique ou un développement en interne ?

Les réponses que vous apporterez sont essentielles pour identifier votre stratégie et les problématiques à adresser lors du cadrage : time-to-market, stratégie marketing (risque de cannibalisation, branding, segmentation client, pricing, canaux, …), niveau de sollicitation et d’accompagnement de vos collaborateurs, gamme de fonds d’investissement proposée, architectures technique et fonctionnelle, …

Comment Kanbios peut vous aider à élaborer votre offre de robo advisor ?

Kanbios regroupe plusieurs profils qui ont travaillé sur l’offre robo advisor, de sa conception à son déploiement, d’un grand acteur de la Place. Nos profils peuvent vous accompagner sur :

1. La stratégie et le cadrage

La stratégie & cadrage : la réussite de votre projet repose sur la conception de l’offre, la définition de sa gouvernance et l’identification de la stratégie de développement.

2. L’UX & l’UI

L’adhésion des clients et des conseillers nécessite des process et des interfaces fluides et compréhensibles par tous. C’est pour cela que nous les impliquons dès les premières étapes de conception de la plateforme grâce à la démarche de Design Thinking

3. Le pilotage agile

L’élaboration d’un robo advisor requiert une forte implication de nombreuses activités (asset management, dépositaire, banque privée, banque de détail, etc) et métiers (informatique, marketing, commercial, digital, innovation, stratégie, …). La méthodologie Agile nous permet de garantir les délais avec des processus de décision itératifs. Notre expertise du sujet garantit la qualité du résultat.

4. L’acquisition et l’engagement

La bonne performance commerciale de votre plateforme nécessite des plans d’animation de votre force de vente et un suivi par les données. Le growth hacking et l’e-réputation permettent de garantir l’envol de votre offre robo advisor.

Si vous souhaitez sonder davantage le sujet robo advisor banque assurance, n’hésitez pas à formuler votre question via la page contact !