L'équipe Kanbios | 14 septembre 2022

L’accessibilité numérique au cœur de vos stratégies digitales 

product backlogProduct ManagementProduct Owner

Le saviez-vous ? En France, 24% des 18 à 64 ans peuvent éprouver des difficultés à accéder à l’information sur internet au quotidien. En cause, un handicap physique ou cognitif qui transforme la consultation d’un simple site internet en une épreuve digne d’une lecture de hiéroglyphes. Et si la lutte contre la fracture numérique et l’exclusion passait aussi par l’optimisation de l’accessibilité des sites ?  

Qu’est-ce que l’accessibilité numérique ?  

L’accessibilité numérique représente un ensemble de règles et bonnes pratiques à prendre en compte dans la conception d’un support digital. L’intérêt est de permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder librement aux outils numériques avec les moyens qui sont les leurs. Zoomons sur 3 éléments clés dans cette définition.  

Garantir l’accessibilité d’un support digital à tous permet de garantir un principe fondamental au web : l’universalité. Il s’agit du célèbre Web for all proclamé par le World wide web Consortium (W3C). Il s’agit d’un organisme à but non lucratif qui développe et promeut l’accès au réseau à toute personne sans aucune discrimination. Le W3C est à l’origine du Web Accessibility Initiative (WAI), un ensemble de standards doublé d’une plateforme éducative qui permet à chacun d’optimiser ses supports digitaux (sites, applications, logiciels). Ainsi, cela permet de les rendre accessibles aux personnes souffrant d’un handicap.  

Les termes « personnes en situation de handicap » sont à prendre dans leur sens le plus large quand on parle d’accessibilité numérique. On doit prendre en compte à la fois :  

  • les handicaps physiques, qui touchent l’ouïe et la vue, mais aussi le toucher. 
  • et les handicaps cognitifs, comme, par exemple, la dyslexie, l’épilepsie ou bien les troubles du langage. 

A cette distinction physique / cognitif s’ajoute la notion de temporalité du handicap. En effet, le handicap peut être permanent, temporaire, ou situationnel . Cet aspect du handicap multiplie les cibles potentielles qui vont bénéficier de l’optimisation de l’accessibilité numérique. Notons également qu’il faut inclure la population sénior dans les questions d’accessibilité (21% de la population française a plus de 65 ans).  

Enfin, parlons des moyens. L’angle technique conditionne souvent l’accessibilité numérique. On établit souvent comme priorité l’optimisation des sites pour permettre une utilisation plus fiable des outils d’assistance à la consultation pour les personnes handicapées. Néanmoins, l’optimisation technique ne doit pas occulter la dimension d’expérience de l’utilisateur. L’accessibilité numérique est à la fois une question d’expérience utilisateur, de design, d’ergonomie et de technologie. La meilleure réponse pour mettre en conformité un produit digital passe donc par une réflexion pluridisciplinaire.   

Pour quelles raisons doit-on proposer du contenu accessible ?  

Vous cherchez des arguments pour convaincre vos responsables de mettre l’accessibilité au cœur de vos prochains projets digitaux ? Voici une petite liste !  

En premier lieu, on trouve l’argument légal. L’accessibilité numérique fait l’objet en France d’un décret pour les entreprises (décret du 24 juillet 2019). Celui-ci est associé à une certification de conformité par rapport à un référentiel ( Référentiel général d’amélioration de l’accessibilité, RGAA), pour une mise en application effective du décret dans les meilleurs délais. Ce décret oblige les entreprises, et les organismes publics à mentionner leur conformité avec les critères d’accessibilité sur leurs sites internet. Auquel cas, ils risquent une amende d’un montant de 20000€. Cette loi concernait essentiellement les entreprises réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 250 millions d’euros. Désormais, les récentes évolutions tendent vers une extension de l’obligation à des entreprises plus réduites, avec plus d’exigences lors de la mise en conformité.  

De plus, l’optimisation de l’accessibilité de vos supports digitaux peut se révéler être une stratégie marketing et digitale payante. En effet, elle contribuera à attirer et fidéliser de nouveaux clients.  

D’une part, une meilleure accessibilité numérique permet de réintégrer une part non négligeable de la population dans votre clientèle potentielle. Dans certains cas, elle permet même d’augmenter les chance d’aboutissement de transactions commerciales. Pour information, 2/3 des transactions initiées par des personnes mal voyantes sont abandonnées pour des raisons d’accessibilité.  

Par ailleurs, nous évoluons dans une société plus attentive aux enjeux de responsabilité sociale des entreprises, et proactive dans la lutte contre les exclusions. L’optimisation de l’accessibilité de vos supports numériques peut être un levier pour renforcer le positivement de votre image de marque.  

Enfin, le respect des normes d’accessibilité fait partie des critères de notation des moteurs de recherche. Il s’agit d’un piste de réflexion sérieuse si vous souhaitez optimiser le référencement naturel de votre site. Il en est de même pour l’optimisation sémantique de vos contenus ou bien l’optimisation des performances techniques. 

Quelles actions pour améliorer l’accessibilité des produits digitaux ?  

Tout dépend de la situation de l’entreprise et de ses ambitions.   

Les sites et produits digitaux déjà en production

Pour les sites et produits digitaux déjà en production, trois actions doivent être mises en place pour répondre aux obligations légales :  

  • informer le public sur les démarches en faveur de l’accessibilité. Il faut publier la déclaration de conformité du site envers les normes d’accessibilité en vigueur. Premièrement, cette déclaration doit indiquer le degré d’accessibilité actuel du site concerné. Il faut également indiquer le plan stratégique de l’entreprise sur les 3 prochaines années pour se mettre en conformité.   
  • donner au public les moyens de remonter les problèmes liés au manque d’accessibilité via une adresse mail générique dédiée à la récolte de ces informations. 
  • faire un audit approfondi pour définir et prioriser les actions de mise en conformité.  
  Les sites et produits digitaux en conception

Dans les autres cas, la question de l’accessibilité numérique est à aborder dès la phase de conception, avec l’ensemble de l’équipe projet. Une fonctionnalité ou une page de site peut être accessible si elle est :  

  • perceptible. L’information et les composants de l’interface proposés à l’utilisateur doivent être perçus par tous les sens. Par exemple, un texte ou une image doivent pouvoir être lisibles pour un daltonien comme par un aveugle. Dans le premier cas, on va jouer sur les couleurs et contrastes de l’image. Dans le second, on va optimiser la structuration du code et ajouter des balises alt-image.  
  • Utilisable. Les composants de l’interface utilisateur et de navigation doivent être faciles à manipuler quel que soit le moyen utilisé (souris, clavier, touch ou commande vocale). Ce critère pousse à repenser les principes de navigation et les interactions au sein d’une interface et le degré de contrôle accordé aux usagers. Par exemple, la lecture automatique de vidéo dès l’ouverture d’une page est à proscrire.  
  • Compréhensible. Ce critère s’intéresse à la lisibilité d’une interface, sur le fond comme la forme, afin de faciliter à la fois la compréhension du contenu et la navigation dans celui-ci. Par exemple, le contenu doit être rédigé de façon simple et explicite, notamment lorsqu’il est associé à une interaction. Cette exigence de clarté est appliquée dans l’interface utilisateur mais aussi dans le code, en optimisant la précision des labels associés aux interactions.  
  • Robuste. Le contenu doit être interprété de manière fiable par un grand nombre d’utilisateurs, peu importe le support (PC, tablette, mobile) et les systèmes d’assistance utilisés. Le critère de robustesse est associé au développement, car il soulève des questions de compatibilité et de maintenance technique du site ou du produit digital.   

Pour conclure, il est recommandé de se faire accompagner par des spécialistes dans l’accessibilité numérique. Cela permet d’optimiser vos produits digitaux mais également de sensibiliser vos équipes. L’accessibilité numérique est une problématique pluri-disciplinaire, qui dépasse le cadre de la production digitale. A ce titre, elle peut s’inscrire dans une démarche de l’entreprise plus axée autour de l’égalité et de l’inclusivité.

Pour résumer

L’accessibilité numérique est un ensemble de règles et de bonnes pratiques qui permet à toute personne en situation de handicap d’accéder librement aux outils numériques avec les moyens qui lui sont propres.  

En somme, l’accessibilité numérique est une obligation légale, et devient un enjeu économique et social à mesure que les sociétés progressent vers plus d’inclusivité.  

Optimiser l’accessibilité d’un produit digital requiert une équipe pluridisciplinaire (éditoriale, design, et technique)ainsi qu’un accompagnement d’experts, pour une mise en conformité rapide aux standards en vigueur (W3C, RGAA).  

Envie d’aller plus loin ?

Besoin d’un exemple concret de mise en conformité d’un site marchand ? Consultez notre webinaire animé en partenariat avec Theodo et Ipedis. Nous présentons notre collaboration pour le compte du site marchand Carrefour.fr ! 

Et si vous souhaitez faire un pas supplémentaire vers l’inclusivité numérique, prenez rendez-vous avec nos experts en complétant ce formulaire !  

Prêt à décoller ?

Commençons à construire votre produit digital

Nous contacter