Romane Lonjon | 29 avril 2019

Comment réduire son empreinte carbone numérique ? Journal de bord #5

Journal de bordRSE

Selon une étude de Médiamétrie, plus de 43 millions de personnes se connectent à Internet chaque jour. Ce n’est pas tout, les Français sont friands de digital, ils passent environ 1 h 30 par jour à surfer sur la toile. La pollution numérique annuelle d’un salarié* est, elle aussi, conséquente, elle équivaut quotidiennement à 29 km en voiture. La semaine dernière était célébrée la Journée de la Terre. De sa fusée, Kanbios peut admirer la planète et désire en prendre soin. C’est pourquoi nous avons voulu rédiger un journal de bord un peu particulier. Il a pour vocation de vous donner quelques bonnes pratiques numériques afin de réduire votre empreinte carbone numérique. Avec ces gestes écoresponsables simples, vous pouvez contribuer aussi pouvez apporter votre contribution à la réduction de l’empreinte environnementale des TIC**.

8 gestes pour réduire son empreinte carbone numérique  

1. Éteignez vos ordinateurs, écrans et débranchez vos appareils en quittant vos bureaux 

 Aux prémices des gestes écoresponsables digitaux, il y a celui-ci : en quittant votre bureau, éteignez vos ordinateurs, ne les laissez pas en veille ; idem pour vos écrans et n’oubliez pas de débrancher les prises de vos appareils en partant. Surtout, supprimez les économiseurs d’écrans animés, qui n’économisent… rien du tout.

2. Privilégiez des outils collaboratifs pour communiquer

 Quid de vos emails ? Selon GreenIT, il y a quatre étapes polluantes dans le cycle de vie d’un e-mail : l’écriture, le transport, la lecture et le stockage. Pensez au contenu avant de le rédiger, allez à l’essentiel et mettez en copie seulement les personnes concernées.

3. Réduisez la taille de vos emails et triez votre boite de réception 

Privilégiez des outils tels que Slack pour communiquer avec vos collaborateurs. Sur un an, si vous réduisez de 10 % seulement l’envoi d’e-mails (à destination de deux personnes), vous aurez économisé un aller-retour Paris-New-York. Pour les pièces jointes, déposez-les sur une plateforme de partage (Dropbox, WeTransfer). Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, adoptez le réflexe de la boîte mail vide ou Inbox Zero. En plus d’une sérénité psychologique, en triant et supprimant vos mails, vous diminuerez la charge des serveurs. Supprimer 30 mails, c’est économiser une ampoule allumée toute une journée. Enfin, désinscrivez-vous des newsletters et autres publicités que vous ne lisez jamais. Utilisez Cleanfox pour les supprimer et vous désabonner en un clic.

4. Optimisez vos requêtes Google

Nous y pensons peu, pourtant de simples astuces permettent de faire des recherches très précises, le tout en économisant l’énergie. Certains symboles (guillemets, tiret, étoile, operators) affinent les recherches. Voici 25 astuces pour vos recherches sur Google. Pour réduire le nombre de pages consultées, utilisez des mots clés précis, saisissez le lien du site web dans la barre de navigation et utilisez des favoris. Ces gestes simples permettent annuellement d’économiser un trajet en voiture de 40 km.

5. Investissez sur le long terme et recyclez vos appareils 

Gardez vos appareils électriques le plus longtemps possible et recyclez-les quand vous en achetez de nouveaux.

6. Supprimez les logiciels et applications que vous n’utilisez plus

Supprimez les applications que vous n’utilisez pas sur vos téléphones, de même sur vos ordinateurs, vous pouvez analyser le temps passé sur ces applications avec des outils natifs de votre appareil.

7. Réunissez-vous à distance

Selon GreenIT, les réunions à distance deviennent intéressantes à partir de 5 participants et indispensables si la réunion devait inclure un trajet court en avion. Utilisez des outils comme Webex pour faciliter vos vidéo-conférences.

8. Réduisez le gaspillage

Évidemment, imprimez seulement le nécessaire, en noir et blanc et recto verso. Cependant, selon l’Ademe, il faut être critique, car la dématérialisation ne permet pas toujours de réduire les consommations de papier, il faut donc être conscient des transferts de pollution. Si l’information a une durée de vie courte, stockez-la au format numérique puis effacez-la. Si, au contraire, elle a une durée de vie longue et qu’elle doit être vue par plusieurs personnes, imprimez-la.

Retournons dans l’espace quelques instants pour les dernières nouvelles de l’équipage ! Nous avons intégré un nouveau membre, qui rejoint Julien et Valériane, en tant que chef de projet digital – bienvenue à Alex ! Enfin félicitations à Clément et Valériane qui sont maintenant certifiés Scrum Master et qui peuvent vous accompagner dans le pilotage de vos projets agiles. Contactez-nous pour en savoir plus !

Kanbiosment vôtre,
L’équipe

* Sur la base de 8 heures par jour et 220 jours ouvrés
** Techniques de l’information et de la communication