Victor Giard | 26 mars 2019

Blackrock eFront Acquisition, comment cela s’est articulé ?

Blackrock eFront acquisition, BlackRock, le leader mondial de la gestion d’actif, est en passe de racheter le français Efront pour 1,3 milliard £. Qui est eFront, pourquoi Blackrock s’intéresse à eFront, quels sont les changements à venir ? Nous vous disons tout dans cet article dédié.

Qui est eFront ?

BlackRock est le leader mondial de la gestion d’actif, est en passe de racheter le français eFront pour 1,3 milliard de dollars soit 19 fois l’EBIDTA prévisionnel de 2019. Cet achat est effectué auprès du fonds Bridgepoint qui a effectué une plus-value de presque 400 % en 4 ans. eFront distribue une suite logicielle destinée aux marchés d’investissement alternatif : private equity, immobiliers, infrastructures ou encore la dette privée. Sur ces marchés, eFront propose des solutions de gestion : de la conformité, des données et analyses des performances, le suivi des portefeuilles et le front office.

Pourquoi BlackRock a racheté eFront

Les tendances des marchés obligataires et les incertitudes de la Bourse poussent les investisseurs vers de nouvelles sources de rendements. À cet effet, les marchés alternatifs constituent l’un des piliers stratégiques de BlackRockBlackRock, à l’instar de nombreux asset managers, cherche à développer ses revenus issus de la technologie portés par Aladdin. Avec l’achat d’eFront, BlackRock devrait offrir une plateforme centralisant la gestion de toutes les classes d’actif.

Pour retrouver d’autres actualités financières que celle de blackrock eFront acquisition, consultez notre blog !