Croissance Innovation LegalTech Transformation Digitale

Les tendances de la LegalTech en France en 2023

Par kanbios

Publié le 15 mai 2023

La LegalTech, un secteur en plein essor, transforme peu à peu le domaine du droit en proposant de nouvelles solutions innovantes pour les professionnels du secteur et pour les justiciables. Le droit est très régulé par essence, ce qui explique le manque historique d’innovation, notamment à destination des particuliers. Cela est néanmoins en train de changer, à mesure que les innovations d’autres secteurs viennent s’adapter aux exigences et aux particularités du domaine juridique.

Kanbios accompagne les startups sélectionnées par l’incubateur du barreau de Paris sur l’activation de leur stratégie de croissance depuis mai 2022 et est ainsi au cœur des innovations qui touchent le droit en France.

Ce positionnement a permis à Kanbios de déceler trois grandes tendances en vogue dans ce domaine :

  1. La digitalisation de la mise en relation entre clients et avocats
  1. La démocratisation de l’accès au droit
  1. La digitalisation de l’exercice du droit

Quelques exemples de legaltechs par tendance en France en 2023 :

1. La digitalisation de la mise en relation entre clients et avocats (B2B & B2Legal)

Les constats

  • Trouver un avocat aujourd’hui en France se fait beaucoup via le réseau et le bouche à oreille
  • Les solutions existantes historiquement (par exemple l’annuaire des avocats à Paris) sont peu pratiques et il n’y a pas de vision claire par les justiciables sur les différentes spécialités
  • Les cabinets d’avocat investissent peu dans leur stratégie de communication, et encore moins digitale. Cela est valable dans de multiples spécialités
  • Les avocats collaborateurs ont peu de clientèle personnelle ; et une majorité d’entre eux seraient prêts à abandonner le contrat de collaboration afin d’exercer en tant qu’ « avocat freelance »
  • Le droit accuse un retard par rapport à d’autres secteurs libéraux (dans lesquelles se déploient des plateformes qui se généralisent telles que Doctolib, Malt, Comet…)

Les pistes d’innovation identifiées

  • Plateformes de sous-traitance / co-traitance de dossiers entre avocats voire au-delà (directions juridiques, experts comptables…)
  • Plateformes de mise en relation entre avocats pour les vacations dans le contentieux
  • Plateformes de mise en relation entre clients et avocats pour les procédures de recouvrement d’impayés

En synthèse

La digitalisation de la mise en relation entre clients et avocats, et même uniquement entre avocats, est de plus en plus courante. De nouvelles plateformes permettent de mettre en relation les clients et les avocats spécialisés dans un domaine spécifique, grâce à des systèmes de recherche et de filtres personnalisables. Certaines d’entre elles se spécialisent selon un besoin très spécifique mais récurrent (vacations dans le contentieux, impayés…).

Les clients ou les avocats ayant besoin d’un confrère peuvent ainsi trouver rapidement et facilement un avocat qui répond à leurs besoins, sans avoir à se déplacer, prospecter ou comparer des propositions manuellement. Les plateformes de mise en relation se généralisent depuis désormais longtemps dans tous les secteurs du monde du travail, mais le marché du droit n’est pas encore mature sur le sujet. Les opportunités sur cette tendance sont nombreuses, d’autant que celle-ci connait une nouvelle accélération avec la démocratisation des outils de communication à distance depuis quelques années.

2. La démocratisation de l’accès au droit (B2B)

Les constats

  • Les connaissances en matière juridique au sens large sont encore peu ouvertes et démocratisées en France
  • Dans l’imaginaire collectif, la compréhension de tous les enjeux liés au droit est réservée aux avocats et seul le « tampon » des avocats peut permettre de prendre des décisions en matière juridique
  • Par ailleurs, les délais et les coûts de la justice donnent lieu à une méfiance des Français, qui sont même nombreux à la considérer comme défaillante

Les pistes d’innovation identifiées

  • Plateformes de documentation et d’accompagnement des entrepreneurs / décideurs en matière juridique, et de vulgarisation du droit (notamment via la tendance du Legal Design, une méthode inspirée du Design Thinking qui vise à créer des contenus juridiques visuels, clairs, et compréhensibles en partant du besoin de l’utilisateur de ces contenus)
  • Plateformes de formation au droit
  • Plateformes utilisant des méthodes innovantes pour faciliter l’accès au RGPD et sa mise en conformité
  • Les délais et les coûts de la justice font également apparaître des alternatives au circuit judiciaire classique : plateformes de mise en relation entre clients et médiateurs, class action, …

En synthèse

La démocratisation de l’accès au droit est un défi majeur auquel fait face le secteur. La LegalTech a contribué à rendre l’accès au droit plus démocratique en proposant des solutions en ligne moins coûteuses et plus accessibles. Des plateformes en ligne proposent désormais des formations et des contenus informatifs sur des formats accessibles, ou encore des modèles de documents, qui visent à favoriser l’autonomie des décideurs en matière de prise de décision et de stratégie juridiques, ou à limiter le temps et donc le budget alloué à des cabinets d’avocats traditionnels.

3. La digitalisation de l’exercice du droit (B2Legal)

Les constats

  • Il existe pour le moment en France une vigilance et une frayeur par rapport aux IA dans les activités juridiques (notamment avec les enjeux déontologiques et légaux de la consultation juridique). Cependant, certaines parties de l’exercice du droit peuvent se matérialiser sous forme de décisions binaires et tendent progressivement à se digitaliser
  • De nombreux enjeux apparaissent notamment sur l’accès aux données publiques et sur leur restitution (informations sur les entreprises, jurisprudences, documents juridiques…)

Les pistes d’innovation

  • Plateformes qui orientent les décisions juridiques à l’aide d’arbres de choix qui prennent la forme de questionnaires en ligne ou de chatbots
  • Plateformes qui activent des leviers digitaux pour rendre gratuit l’accès à des documents officiels et à des informations légales sur les entreprises, telles que leur taille, leur chiffre d’affaires, leur nombre d’employés et leur structure organisationnelle
  • Plateformes d’intelligence juridique qui permettent une centralisation et un accès facilité à la jurisprudence par exemple
  • Plateformes qui mettent leurs technologies au service de la conformité légale et de l’application de la réglementation (RegTech)

En synthèse

La digitalisation de l’exercice du droit est une autre tendance majeure de la LegalTech. Les avocats et les cabinets juridiques peuvent désormais utiliser des outils numériques pour améliorer l’efficacité de leur travail et offrir des services plus rapides et plus efficaces à leurs clients. C’est en effet en parvenant à automatiser certaines actions à faible valeur ajoutée que certains cabinets se démarquent aujourd’hui, en étant plus productifs et donc en proposant des tarifs plus compétitifs.

Dans une autre approche, certains outils développés en interne peuvent également devenir un argument différenciant, lorsqu’ils sont directement mis à disposition des clients, pour justifier alors des honoraires plus élevés.

Cela peut concerner des activités juridiques variées : recherches juridiques sur la jurisprudence, récupération d’informations légales, juridiques, financières, diagnostics de conformité…

Pour conclure

Les tendances de la LegalTech promettent de bouleverser en profondeur le fonctionnement traditionnel du secteur, en offrant de nouvelles opportunités pour les professionnels du droit et pour les clients qui cherchent des solutions plus pratiques, accessibles et efficaces. Kanbios, en accompagnant les startups incubées par l’incubateur du barreau de Paris, contribue à encourager et à développer l’innovation dans le domaine juridique.

Pour en savoir plus sur le programme d’incubation, découvrez notre infographie :

Vous avez des questions concernant les tendances de la LegalTech ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents métiers mobilisés au cours de la conception de vos produits digitaux, c’est par ici !

Et si vous souhaitez être accompagné dans la conception du Design System de votre prochain produit digital, prenez rendez-vous avec nos experts en complétant le formulaire accessible ci-dessous !

Autres articles

IA Transformation Digitale
Intégrer l’IA, et n’oublier personne
Conseil Product Management Transformation Digitale
5 raisons d’adopter une organisation centrée produit
Banque Data Product Management RSE
Le rôle de la donnée dans le cadre des indicateurs ESG