Lors de cette série d’articles, nous allons vous présenter la méthodologie de Kanbios pour l’exploration d’une transformation digitale puis son évaluation et son lancement.

Introduction : la transformation digitale est une composante essentielle de votre stratégie. Mais qu’est-ce que la stratégie ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet à savoir, l’élaboration de votre plan de transformation digitale, il s’agit déjà de définir ce qu’est la stratégie.  La stratégie selon le dictionnaire Cambridge est « un plan détaillé pour réussir dans des situations telles que la guerre, la politique, le business, l’industrie, ou la compétence de planification dans de telles situations ».

Il est possible de compléter cette définition par 3 questions qui résument la stratégie :

  • Quelles sont mes ressources ? (ie. quelles sont mes limites financières et humaines)
  • Quels sont mes objectifs et à quel horizon de temps ?
  • Comment allouer mes ressources ?

En clair, il n’est pas possible de tout faire ce qui amène alors à prioriser ses choix selon les objectifs à atteindre.

Mais alors, pourquoi ce terme « stratégie » est-il si omniprésent ? Tout simplement parce que le succès d’une entreprise, d’une filiale ou d’une direction repose en grande partie sur la stratégie insufflée par son top management : la vision du futur, ce que l’on souhaite faire par rapport à ce futur et comment le faire.

Mais quel est le rapport entre la stratégie et la transformation digitale ?

La transformation digitale est une composante de votre stratégie. Si la stratégie vous permet d’indiquer les objectifs à atteindre, la transformation digitale permet à l’organisation de se doter des moyens nécessaires pour atteindre ces objectifs.

Par exemple, si une organisation souhaite augmenter de 50% la part de son chiffre d’affaires généré via les canaux digitaux, c’est grâce à la transformation digitale qu’elle va y répondre : lancement de nouveaux produits, automatisation de process, déploiement de nouvelles technologies, développement de nouvelles compétences….

Nous allons donc vous proposer les phases suivantes au sein de cet article et des prochains afin de structurer votre transformation digitale.

Article 1 : La phase d’exploration d’une transformation digitale (l’article actuel)

1. Identifier les problèmes à résoudre et les opportunités à saisir

2. Définir un ensemble de solutions potentielles aux problèmes rencontrés

Article 2 : La phase d’évaluation d’une transformation digitale

3. Evaluer la viabilité des solutions potentielles

4. Evaluer les ressources disponibles et sélectionner les solutions

Article 3 : La phase de lancement d’une transformation digitale

5. Articuler les solutions retenues autour d’une feuille de route

6. Initier l’exécution de la feuille de route

Malheureusement, chacune de ces étapes fait appel à de nombreuses connaissances et compétences qu’il n’est pas possible de détailler au sein de cet article. Nous espérons cependant pouvoir vous guider pour définir une transformation digitale correspondant à vos enjeux et restons, bien entendu, à votre disposition pour répondre à toutes vos questions !

1. Exploration d’une transformation digitale : identifier les problèmes à résoudre et les opportunités à saisir

Lors de cette étape, il s’agit d’effectuer un diagnostic de votre organisation. Il est essentiel de mener à bien cette étape même si certaines personnes vous diront qu’elle n’est pas nécessaire car « l’entreprise se connait déjà elle-même ». Cette démarche s’inscrit en parallèle et de manière complémentaire à votre réflexion stratégique.

Le SWOT (Strenghts Weaknesses Opportunities Threats) est un modèle très efficace pour initier votre réflexion stratégique.

La clé d’un SWOT réussi réside principalement dans la richesse des informations qui viendront l’alimenter.

Les sources externes pour alimenter votre SWOT

Pour alimenter les dimensions externes du SWOT (Opportunities & Threats), nous recommandons les sources suivantes :

  • La veille constante de l’actualité de votre secteur via la presse spécialisée dans votre secteur et la technologie, les cabinets de conseil, les conférences, les labs d’innovation…
  • Le benchmark permettant d’identifier les orientations stratégiques prises sur le secteur.
    Lors de ce benchmark, il est important de s’ouvrir à d’autres marchés et des secteurs connexes si vous souhaitez obtenir de nouvelles perspectives sur le vôtre.
  • Le réseau pour échanger sur les différentes problématiques et solutions apportées au sein d’entreprises similaires.

Les sources internes pour alimenter votre SWOT

Quant aux dimensions internes du SWOT (Strenghts & Weaknesses), nous recommandons les sources suivantes :

  • Les entretiens individuels dans plusieurs directions et à plusieurs niveaux hiérarchiques : cela permet de collecter des hypothèses sur les éventuelles forces et faiblesses de l’entreprise ;
  • L’enquête interne avec une série de questions ouvertes et fermées permet d’obtenir une perception d’ensemble sur les forces et faiblesses ;
  • La collecte d’un maximum de données d’activité par direction qui apporte la confirmation ou non des hypothèses ci-dessus.

Ce que le SWOT vous permet d’obtenir

Ce SWOT vous permet de retenir quelques axes à approfondir lors des étapes suivantes. A noter que sa qualité dépend de la profondeur de votre étude quantitative. En effet, vous priorisez les opportunités et menaces en fonction de leur potentiel financier et des forces et faiblesses qui permettent d’y répondre. Par exemple : « Le tout récent marché X qui pèse aujourd’hui 10 000€ va peser 1 milliards d’euros dans 5 ans et il est possible de saisir 20% de ce marché car nous disposons déjà de […]. Ainsi c’est une opportunité évaluée à 200 millions d’euros. »

N’oubliez pas qu’il est nécessaire d’établir une gouvernance permettant de consulter l’ensemble des décisionnaires de l’entreprise, de la filiale ou de la Direction à la fin de chaque étape afin de confirmer la véracité de votre analyse et de créer de l’adhésion autour de vos recommandations.

2. Exploration d’une transformation digitale : définir un ensemble de solutions potentielles aux problèmes rencontrés

Par la suite, nous allons constamment utiliser le terme de « solution ». La « solution » correspond à un produit, un service, une nouvelle organisation, une application, un ensemble de processus etc. Il s’agit en fait de tout résultat qui vous permette de saisir une opportunité ou de prévenir une menace.

La créativité au cœur de la démarche

Lors de cette étape, il s’agit de faire preuve de créativité ! Une fois les opportunités et menaces priorisées, il est nécessaire de définir plusieurs manières d’y répondre. La meilleure manière de faire preuve de créativité est de mobiliser un nombre important d’acteurs aux perspectives différentes.

La méthodologie pour faire preuve de créativité

Ainsi nous recommandons pour cette étape de mener un design sprint par opportunité ou faiblesse priorisée. Ces design sprints reposent sur le Design Thinking, une méthode d’animation d’ateliers permettant d’aboutir à des solutions prototypes. Lors de ces ateliers, il est essentiel de mobiliser l’ensemble des expertises nécessaires à la résolution du problème.

A l’issu de cette phase vous êtes en mesure de dire « Pour saisir 20% du marché X dans 3 ans, nous avons définis les produits A, B et C » ou « pour absorber les coûts liés aux nouvelles réglementations, nous avons imaginé les organisations α et β ».

Le Minimum Valuable Product en ligne de mire

Avant de passer à la prochaine étape, il est important de décomposer votre prototype selon différents niveaux de sophistication, ce 1er niveau de sophistication est le MVP (Minimum Viable Product) si votre activité le permet (si votre produit est alimentaire par exemple, l’exercice peut s’avérer difficile). Par exemple, si vous souhaitez lancer une application qui concurrence AirBnB votre MVP sera de permettre à des particuliers de poster des annonces de location et permettre à d’autres particuliers de réserver des annonces de location. Puis votre 2ème version de l’application permettra l’échange entre les particuliers, le paiement en ligne etc. et de même pour une 3ème version. Vous l’avez compris, chaque version doit être significativement plus complexe que la précédente. L’intérêt de raisonner en termes de MVP sera exposé en détail dans un article ultérieur.

 

Pour continuer à définir une transformation digitale, nous allons aborder les phases d’évaluation de vos projets dans notre prochain article.

Vous commencez à définir une transformation digitale et vous souhaitez être accompagné ? Parlons-en !
Vous souhaitez en savoir plus sur notre approche de la transformation digitale, découvrez notre expertise.

DÉCOUVRIR NOS EXPERTISES

Stratégie Digitale

Stratégie Digitale

Gestion de Projet Agile

Gestion de Projet Agile

Expérience Utilisateur

Expérience Utilisateur

Acquisition & Engagement

Acquisition & Engagement

Transformation Digitale

Transformation Digitale

Passage à l'Agile

Passage à l'Agile

OU DÉCOUVRIR D’AUTRES ARTICLES

L’interview de Camille, consultante senior en stratégie digitale

L’interview de Camille, consultante senior en stratégie digitale

Bonjour Camille, cela fait maintenant 10 mois que tu as rejoint les équipes de Kanbios. Nous aimerions que tu nous parles un peu plus de ton parcours, de tes missions actuelles et de ta perception de la vie chez Kanbios.   Peux-tu s’il-te-plaît te présenter en quelques lignes : ta formation, ton...

Notre QG

26 rue Vauquelin

75005 Paris

01.40.53.71.10

contact@kanbios.fr

Embarquez avec nous

Mentions légales

Politique de confidentialité

© 2020 Kanbios - Tous droits réservés

Notre QG

26 rue Vauquelin

75005 Paris

01.40.53.71.10

contact@kanbios.fr

Embarquez avec nous

Mentions légales

Politique de confidentialité

© 2020 Kanbios - Tous droits réservés